Entrée

Recette : Foie gras pané, fromage, bacon

par
publié le
Je poursuis les billets post-Noël avec une recette à jeter votre foie à terre. Ma cousine était de passage à Québec et j'ai donc décidé de la recevoir à la façon Joe Beef avec un souper à botter de cul. Pour l'entrée je me suis basée sur la double mise de Joe Beef qui se veut elle-même une inspiration du double-down de PFK mais avec du foie gras. Pour ma part je me suis contenté d'un seul morceau de fois gras par personne pour éviter toute crise cardiaque à la fin de la soirée. Vu dans le livre L'art de vivre selon Joe Beef Vous trouverez la recette à la page 173 Création de Joe Beef Satisfaction : 10 sur 10 Difficulté : Facile La recette n'est pas complexe mais demande d'avoir les bons ingrédients pour la préparation de la panure du foie gras. Le reste relève du détail, car une fois que le foie gras a passé son 3.20 min dans l'huile, il suffit de faire le montage. J'ai aussi remplacé le fromage cheddar par du Fin Renard car c'est ce que j'avais dans le frigidaire à cet instant. Vive la spontanéité, le résultat était excellent. J'ai surmonté le tout avec le bacon et ici à nouveau, quelques pousses méditerranéennes. Un visuel parfait, un goût parfait, une entrée parfaite! Benoît Tremble de la Rubrique à grappe suggère : Comme le foie gras s’apprête de mille et une façons, les accords sont tout aussi variés qu’éclectiques, passants du vin blanc sec au vin de glace et du Vin Jaune jurassien au Champagne Grand Cru. Chose certaine, la puissance est de mise, peu importe la façon de le servir. De façon générale, j’aime beaucoup les vins doux, voire très sucrés, sur le foie gras. Mais dans le cas qui nous préoccupe, les accompagnements de notre recette suggèrent une direction légèrement différente. Le choix d’un Viognier sec, mais très puissant, me semble ici un choix judicieux. Le Viognier est un cépage très aromatique qui est cultivé majoritairement dans la Vallée du Rhône, mais qui donne des résultats formidables dans d’autres régions du monde, spécialement en Californie, au Chili et en Australie. On dit souvent que c’est « le plus rouge des cépages blancs ». Voici mes choix : 

Commentaires