Danny St-Pierre

Recette : Ragoût de dinde selon Danny St-Pierre

par
publié le
Les vacances des fêtes m'ont permis de faire plusieurs recettes et c'est avec celle du ragoût de dinde que je poursuis le début de l'année. Il s'agit d'une recette de Danny St-Pierre du restaurant Auguste à Sherbrooke que nous avons la chance de voir régulièrement À la di Stasio. C'est dans le concept de l'émission "recevoir sans stress" que j'ai décidé d'y aller avec cette version revisitée de la dinde de Noël. Encore une fois, cette recette de Danny St-Pierre a ravie mes invités de la soirée. Vu à l’émission À la di Stasio Comment faire la recette de ragoût de dinde Création de Danny St-Pierre du restaurant Auguste Satisfaction : 9 sur 10 Difficulté : Moyenne Préparation : 1h (cuisson 2h) La recette en soi demande toute de même une bonne préparation. Dans mon cas je suis allé jusqu'à acheter une dinde pour la dépecer moi-même afin d'économiser un peu d'argent. Cette étape est donc facultative et vous pouvez acheter votre dinde déjà hachée. La préparation des boulettes se prépare tout de même aisément (dans mon cas environ 25... oui j'aurais pu nourrir une partie des voisins) et il faut compter tout de même un peu de temps pour bien les saisir avant la cuisson lente. Cette étape est la plus longue après vous pouvez aisément relaxer. Pour la sauce demi-glace j'ai utilisé celle de Knorr  et ça fait très bien le travail. Dans le cas des gésiers de canard, j'ai réussi a en trouver à la boucherie de la Ferme Eumatimi sur la rue St-Joseph. Je vous suggère de préparer la recette pas trop à l'avance, car sinon ça va faire cuire trop longtemps les légumes. Dans mon cas, j'avais laissé au réchaud pendant 3h après la cuisson et je me suis retrouvé avec des légumes un peu trop mou. À la limite, j'aurais dû simplement sortir des légumes du plat après la fin de la cuisson. C'est noté pour la prochaine fois. Cette recette de ragoût de dinde vient vraiment apporter un vent de fraîcheur pour ceux qui souhaitent sortir des sentiers battus par la dinde traditionnelle. Danny St-Pierre nous offre une recette digne de son talent et qui est très savoureuse. Je me suis même permis de faire un peu de ketchup aux canneberges pour accompagner le tout et qui vient donner un petit kick supplémentaire à la dinde. Pour accompagner ce repas, Benoît Tremblay de la Rubrique à grappe suggère : En général, on associe viande blanche à vin blanc. Toutefois, la viande qui mijote dans un vin rouge commande également un vin rouge en accompagnement. Je vous suggère néanmoins de préconiser un vin rouge léger, aux tanins souples. Ici, la légèreté est de mise. Le choix d’un pinot noir français serait tout à propos. Vous pourriez également vous diriger vers certains bons crus du Beaujolais, très peu tanniques, mais qui possèdent un très beau fruit. Certains Dolcetto d’Alba feraient aussi un très beau mariage avec ce ragoût de dinde. Voici mes choix :

Commentaires