Chuck Hughes

Raclette de chorizo et mamirolle

par
publié le
Pour recevoir mon ami excentrique Pace qui tient la barre du Terrain de Jeux de Pascal sur XM 172, j'avais le goût d'une soirée de bouffe trash à fond. Pour remplir cette mission j'ai sans aucune hésitation misée sur la poutine galvaude tao et la barre mars frite. Mais je voulais un petit quelque chose en entrée qui ferait acte de bonne et belle présence. C'est donc avec la raclette de chorizo et mamirolle que j'ai décidé de lancer le souper. Et au cas où vous vous poseriez la question, oui c'est une autre recette du chef Chuck Hugues du Garde-Manger. Vu dans le livre Garde-Manger de Chuck Hughes Je vous invite à vous procurer le livre afin de voir la recette en page 65 Création de Chuck Hughes Satisfaction : 9 sur 10 Difficulté : Facile Préparation et confection : 30 minutes
Je crois que cette recette s'apprête très bien comme entrée. À moins d'être un grand admirateur de chorizo, je crois que comme plat principal ça serait un peu trop, surtout si vous prenez la version plus épicée. De plus je trouvais qu'avez les petites cocottes, la présentation était tout à fait parfaite. Lors de la préparation des poivrons, assurez-vous de bien noircir la peau afin de faciliter son détachement. Dans mon cas j'avais voulu faire un peu trop vite et j'ai eu de la misère à retirer la peau des poivrons, mais avec un peu de patience, tout s'est bien passé. N'ayant pas de pomme de terre rattes sous la main (et nullement à l'épicerie) j'ai utilisé de petites patates coupées en quartier que j'ai fait revenir dans le gras de canard avant de l'ajouter au mélange. Pour le mamirolle, n'ayez pas peur de son odeur qui est tout de même forte, je peux vous assurer que son goût s'accorde très bien avec le mélange. Au final cette petite entrée se prépare facilement et si vous recevez plusieurs personnes c'est un très bon choix. Pour accompagner ce plat, Hélène Dion de buvezentous.com nous suggère : Pour accompagner ce mets, je propose un Côtes du Jura rouge. Le domaine Jean Bourdy élabore une cuvée selon la méthode ancestrale, avec vieillissement en tonneaux de vieux chêne au-delà de trois ans. L’assemblage des cépages Poulsard, Trousseau et Pinot Noir font de ce vin typique du Jura le meilleur accord pour la charcuterie ainsi que pour le fromage. Les notes « animales », de champignon, d’épices et de fruits et la « bouche » vive et élégante sauront accompagner ce mets épicé. Les vins du Jura ne sont pas des vins faciles. Ils se laissent apprivoiser et portent avec eux une histoire qui remonte au moins à l’an 80… celui qui se laisse toucher par la typicité de ce terroir n’en revient pas! Côtes du Jura 2005 Jean Bourdy Une aubaine pour le millésime 2005 du domaine Jean Bourdy. Code SAQ : 11195747 Prix : 21,25 $

Commentaires