On jase

Moi, je fais mon lunch de La Tablée des Chefs

par
publié le
Ayant participé aux 2 premiers magazines, c'est donc avec plaisir que je vous partage l'arrivée de la 3e édition de la campagne Moi, je fais mon lunch de La Tablée des Chefs (qui était d'ailleurs présente sur scène au dernier Foodcamp de Québec). Un petit magazine très utile et surtout qui encourage une bonne cause ! Du 13 août au 9 septembre, les Québécois pourront recevoir une copie du magazine Moi, je fais mon lunch en échange d’un don de 4$ aux caisses de leur marchand IGA. Présentée par IGA en collaboration avec Aliments du Québec, toujours le bon choix !, cette campagne de financement permet de soutenir la mission de La Tablée des Chefs soit de nourrir des gens dans le besoin et développer l’éducation culinaire des jeunes du Québec. Grâce au profit amassé lors de la campagne Moi, je fais mon lunch, plus de 1 000 jeunes bénéficieront du programme de formation culinaire de l’organisme La Tablée des Chefs. Les Brigades Culinaires, programme parascolaire offert dès le mois de septembre dans 60 écoles secondaires, permettra à des adolescents de participer à 24 ateliers pratiques et théoriques ainsi que plusieurs défis les amenant à la grande finale Iron Chef en fin d’année. Pendant la prochaine année scolaire, ils développeront leurs compétences culinaires et leurs connaissances en alimentation afin de les amener vers leur propre autonomie alimentaire. Le porte-parole de La Tablée des Chefs, Ricardo Larrivée, ainsi que nos collaborateurs, Stefano Faita, Josée Di Stasio, Christian Bégin, Geneviève O’Gleman et Alexandra Diaz ont créé de savoureuses recettes de lunch spécialement pour le magazine de la campagne. À la lecture de ce guide, les Québécois découvriront plus de 20 recettes simples et délicieuses selon leur profil ainsi qu’une panoplie de dossiers, trucs et astuces tels les bienfaits des légumineuses, des variantes de salade-repas, des lunchs inspirés de la cuisine de rue ainsi que plusieurs idées originales pour redonner une seconde vie à leurs soupers de la veille.

Commentaires