Livre : L'art de vivre selon Joe Beef

par
publié le
Bon, je sais je suis un peu en retard, car ça fait déjà un bon moment que ce livre a été publié et qui depuis a remporté un prestigieux prix du côté des États-Unis. Je parle du bouquin de la bande du Joe Beef composé de Fredéric Morin et David McMillan que l'on peut voir de façon quasi régulière à l'émission À la di Stasio et qui sont passés aussi à Tout le monde en parle. Je n'ai pas encore mis les pieds du côté du restaurant Joe Beef et je suis parfaitement conscient que ça manque à ma culture. Ce n'est qu'une question de temps, je vous rassure (si vraiment ça vous inquiète). Mais ce petit délai m'a permis d'essayer au moins quelques recettes afin de bien valider celui-ci avant de vous le recommander (sinon à quoi bon ?).
Avant tout, le livre de Joe Beef s'avère plus qu'un simple livre de recettes. Honnêtement, il est possible de le lire simplement comme un livre pour y découvrir l'histoire qui se cache derrière cette aventure qui a menée à l'ouverture de 3 restaurants pour les compagnons Morin/McMillan. Ne vous inquiétez pas, il y a en masse de recettes. Ici, on nous sert des mises en contexte qui viennent épauler chacun des chapitres et leurs recettes. Un bon moyen d'exécuter un souper parfait (ou presque) et de se mettre des connaissances derrière la cravate. Bien sûr, L'art de vivre selon Joe Beef nous offre ses classiques de son restaurant qui méritent grandement d'être servis à vos invités. Ici, je dois nommer le fameux spaghetti au homard-lobster ou la double mise du Joe Beef (la réinvention du Double Down de chez PFK) qui méritent grandement d'être concoctés et dégustés sans penser au lendemain. Chaque recette possède sa petite histoire et c'est toujours plaisant de savoir comment certaines de cellesci ont pu aboutir sur le menu. Sachez qu'il est toujours possible de « déjeuner » chez Joe Beef en soirée et que quelques recettes vous sont proposées. De quoi étonner vos invités.
Parlant d'étonnement, plusieurs recettes créent des surprises par leurs ingrédients peut-être un peu bizarres, mais qui vont surprendre en fin de compte. Ici je pourrais nommer l'éclair au Velveeta ou les croquettes d'anguilles au Corn-Flakes. De quoi rester figé quelques secondes n'est-ce pas? Le livre de Joe Beef se découvre un peu comme un roman et mérite le détour si vous souhaitez ajouter une corde à votre arc de cuisinier. Je ne crois pas que le livre s'adresse au monsieur/madame qui commence à cuisiner. Il demande tout de même d'avoir une certaine habilité à jongler avec la bouffe. Maintenant le plus difficile c'est de trouver le temps pour passer par Montréal afin d'aller déguster l'un de ces merveilleux plats à l'un des meilleurs restaurants de cette ville du monde selon le grand David Chang (l'homme derrière les restaurants Momofuku à New York). Disponible dans toutes les libraires au coût d'environ 40$.

Commentaires