Restaurants

La Poutinerie

par
publié le
Est-ce que notre fameux mélange national de patates frites, de sauce brune et de fromage en crottes serait en train de connaître un nouvel essor dans le domaine de la gastronomie fastfoodienne du Québec? Ici je ne parle quand même pas de la fameuse poutine au homard du chef Chuck Hughes du restaurant le Garde-manger situé à Montréal. Mais bien de la nouvelle présence des poutineries dans nos rues québécoises. Ok ok je vous le donne, le terme poutinerie ne fait pas très chic, mais ça dit clairement ce que vous allez manger sans hésitation (et que vous allez prendre des calories, oh oui, mais on s'en fout) . Bref, j'ai cru remarquer quelques restaurants par-ci par-là vantant la création de différents types de poutines dépassant les limites du simple patate fromage sauce. Souvent les restaurants se vantent d'avoir plus de 100 poutines différentes, mais il s'agit simplement d'une multiplication de 20 à 25 sortes multipliée par le nombre de sauces. Ayant passé plusieurs fois devant en me rendant au deck-hockey je me suis dit qu'un jour il faudrait que j'essaye la fameuse Poutinerie sur Marie de l'Incarnation. Avant de me rendre à destination, je suis tombé sur cette critique tout de même acceptable du restaurant, ce qui apporta une motivation supplémentaire pour m'y rendre. Donc rendu sur place je constate l'ambiance "normale" d'un casse-croûte. Honnêtement, j'ai hâte de voir un casse-croûte réinventé. Quelque chose de typique, mais avec la coche qui rendra le casse-croûte une expérience supérieure. J'oublie le nom, mais Curieux Bégin avait déjà visité un restaurant à Montréal (je me souviens du fameux hot chicken au confit de canard) dans ce genre et un autre à Rivière-du-Loup. On attend quoi Québec ?
Donc à ma gauche m'offrant un lot de 25 choix de poutines surement plus savoureuses les unes que les autres. J'opte pour le choix no 25 dont j'oublie le nom, mais qui se résume à une poutine garnie à fond de peppéroni, piment, oignon, saucisses, bacon, olives, champignons et crise cardiaque (je blague bien sûr). Je fais arroser le tout avec la sauce brune classique.
Il faut beau soleil, je me dirige vers la terrasse pour profiter du soleil et de l'ambiance "camion dans la rue" (ça prend un truck à côté de moi pour manger ma poutine comme un vrai mâle!).  Je ne perds pas de temps et je débute l'ingurgitation de cette "petite" poutine à grands coups de fourchette de plastique. Difficile de décrit le goût direct avec tous ces ingrédients, mais je trouve ça pas mauvais. Il y juste l'olive que je pourrais déclarer d'intrus dans le plat, car j'ai toujours trouvé son goût trop prononcé (léger détail).
En gros, tout bon admirateur de poutine trouvera son compte à La Poutinerie. Les puristes (il y en a?) seront mieux de rester chez le bon vieux restaurant Ashton qui fait la meilleure poutine selon plusieurs. Si vous n’êtes pas trop loin du secteur et que le goût du changement vous pique durant la soirée après 3 bières, passez par La Poutinerie pour combler cette envie folle de patates, de fromage  et de sauce qui nous attrape comme la grippe. De votre côté, vous avez des recommandations d'endroits où manger la meilleure poutine? Tranchedepain.com veut savoir! La Poutinerie 292 Marie-de-l'Incarnation (Coin Raoul-Jobin), QUÉBEC, QC G1N 3G6 Téléphone: 418-353-1630

Commentaires