Difficile

Filo de canard

par
publié le
Dans la suite de mon souper de foodies, nous voici rendus au plat principal. J'ai effectué cette recette avec de la pâte filo à quelques reprises, mais je la garde pour les occasions due au travail que ça demande pour la préparation. La préparation en soit, du canard est tout de même simple à préparer. C'est plutôt la « convivialité » de la pâte filo qui vient compliquer un peu les choses. Avec un brin de patience, on s'en sort tout de même facilement. Lu dans le livre de recette Mario Martel, ma cuisine un monde à partager Création de Mario Martel Satisfaction : 9 sur 10 Difficulté : Difficile Préparation : 45 minutes La préparation de l'effiloché de canard avec les légumes, le sirop et le vinaigre balsamique est vraiment super simple. Bien important de laisser refroidir le tout, sinon ce n'est pas très plaisant de préparer les rouleaux. Pour la pâte filo, ne pas oublier de la faire dégeler au réfrigérateur 24 h avant si possible afin d'éviter tout problème au moment de décoller les feuilles. Il faut simplement y aller lentement et ne pas être pressé pour la préparation. Aussi il faut éviter de trop mettre de canard, car sinon les rouleaux vont déborder lors de la cuisson. Pour la préparation de la sauce, il ne faut pas avoir peur de laisser réduire afin de gagner en épaississement. C'est long, mais ça donne un meilleur résultat au final. J'ai accompagné le tout de petite pousse méditerranéenne et d'un tiers de pruneau coupé en fine lamelle. Un résultat spectaculaire et vraiment une recette qui en mettre plein la vue. J'ai déjà alterné le canard pour du poulet, mais au final le résultat n'est pas du tout le même. Je vous conseille fortement de l'essayer avec le canard. Pour accompagner ce filo de canard, Hélène Dion de buvezentous.com nous suggère :
Si l’on accorde habituellement le canard avec les Madiran, Cahors et cie, cette version de Francis comporte des éléments à ne pas négliger! La dominance sucrée due au sirop d’érable et au vinaigre balsamique pourrait faire de grands dommages aux vins rouges tanniques autant qu’aux vins rouges « souples et fruités ». Croyez-moi, ils pourraient vous paraître agressants! Je vous propose de sélectionner un blanc opulent, puissant, gras mais sans être mou et préférablement avec un séjour en fût de chêne pour qu’il développe ces arômes anisés (attention ce n’est pas une corrélation!) totalement en accord avec l’univers aromatique de la recette de notre chef! J’ai quelques idées en tête… Voyons voir, de la marsanne, de la roussanne? Ces cépages assemblés s’en donnent à cœur joie! Puissants, avec une bonne charge d’alcool, de rondeur et de complexité… Delas – Les Challeys – Saint-Joseph 2007 - Code SAQ : 11153846 – Prix :25,95 $ Ne le servez pas trop frais
Photo par Francis Fontaine

Commentaires