Et que ça saute

Et que ça saute : Épisode 2

par
publié le
Le tournage de la première journée s'était terminé aux alentours de 20h. Une première journée vraiment stressante et je continuais de remercier (dans ma tête) mon mac'n cheese "sexy" de m'avoir sauvé de l'élimination. Un petit tour à l'hôtel pour une nuit de repos bien méritée avant de se lever pour une seconde journée de défis. La différence pour cette deuxième journée c'est qu'en théorie, nous savions ce que nous allions cuisiner. Quelques semaines avant le début de la compétition, on nous avait demandé d'envoyer la recette d'un plat principal et d'un dessert. Mais entre vous et moi, j'aurais parié ma chemise qu'à la dernière minute, on nous aurait imposé de réaliser la recette d'un autre participant. Bon, j'aurais perdu celle-ci, car nous avons réellement eu la chance de faire notre recette afin d'épater au maximum les juges pour cette deuxième journée. Nous savions aussi le temps qui était alloué pour réaliser les deux recettes. Il fallait simplement gérer la pression de cette période de temps. Pour le plat principal, j'ai choisi un poisson que j'adore pour sa texture, le flétan. Ça ne requiert pas une cuisson trop longue et le tout amalgamer avec le beurre de carotte infusé au gingembre et la purée de panais en fait un plat succulent (selon moi). Quelques asperges sautées au beurre pour ajouter un peu de croquant et de couleurs au plat viennent bien conclure la présentation du plat. Pour le dessert j'ai misé complètement sur l'originalité d'un pudding réalisé à partir d'avocats. La recette est d'une simplicité déconcertante, mais viendrait confondre n'importe qui au résultat final tellement c'est à s'y méprendre. Évidemment, cette journée ne pouvait pas se passer sans une complexité supplémentaire avec l'annonce du temps qui a été caché à 30 minutes de la fin. On connaissait nos recettes, nous étions donc (selon Giovani Apollo) capables de finir le tout sans savoir le temps qu'il restait. Somme toute comme vous aurez pu le constater, mes choix (dont le dessert) ont été bien appréciés des juges et après une première journée exigeante, j'étais bien content de prendre la première position. C'était pour moi un moyen de me racheter envers les juges et surtout de démontrer à Apollo que j'aime vraiment cuisiner. Le défi d'élimination ne semblait pas de tout repos et j'étais content d'éviter cette partie de la journée. Encore une fois, une journée forte en émotions malgré la zone de confort qui nous était permise... Visionnez le deuxième épisode sur le site de V télé. Pour les recettes

Commentaires