Et que ça saute

Et que ça saute : Épisode 1

par
publié le
Le grand jour était enfin arrivé! Nul besoin de vous dire que je ne savais carrément pas à quoi m'attendre. L'arrivée au studio se faisait dans le coin de 8h et déjà je me questionnais sur le genre de défis qui m'attendaient. On se retrouve donc, 24 personnes dans une salle a discuter de bouffe et de scénarios possibles quant aux aventures qui pouvait nous attendre. Quelques rencontres avec les gens de l'équipe de production, le temps de mettre des micros à tout le monde, c'était long. Environ un 2h d'attente avant d'être dirigé sur le plateau de tournage. La pression était indescriptible, surtout que l'on savait que 12 d'entre nous retourneraient à la maison à la fin de cette journée. Après tout ce temps, le moment était arrivé où il était temps de rejoindre le plateau et de faire face aux défis. Tout le monde avait son calepin, prêt à prendre de notes ou écrire des idées au moment ou Mahée nous indiquerait notre défi. D'entrée de jeux, l'annonce d'un pentathlon venait semer le doute dans la tête de tout le monde et nous savions que ça n'allait pas être de tout repos. Le premier défi s'annonce avec les huîtres qui arrivent à côté de nous. Comme plusieurs, je prends rapidement des notes sur des recettes que je pourrais faire avec ces fruits de mer. C'est alors que l'on nous annonce que le défi sera d'ouvrir le plus d'huîtres possible dans un temps donné. Bon! Je connaissais la technique, mais je n'avais jamais fait ça étant donné que je n'aime pas vraiment ce petit mollusque. Il y a une première fois à tout n'est-ce pas? Le coup d'envoi lancé, ce n'était plus le temps de penser à ce détail et j'y allais au mieux de mes connaissances. Sans être dans la perfection, j'ai tout de même réussi à relever ce premier défi et à rester dans la course. La deuxième partie concernait avec les carottes et les zucchinis s'avérait tout de même simples. J'ai eu le malheur de me retrouver avec un éplucheur qui fonctionnait très mal. J'ai de l’éplucher les carottes dans le sens inverse afin que ça fonctionne. Appolo n'a pas manqué de me montrer la bonne technique par la suite. Le défi pour lever les filets de poisson s'est très bien passé malgré le fait que c'était aussi ma première fois. J'ai préféré le maquereau aux deux autres poissons étant donné sa grosseur. Ce fut le bon choix à faire selon plusieurs personnes sur le plateau. La 4e partie de la journée concernait la préparation des cailles et encore pour cette fois, ce n'était pas directement dans mes cordes. Pas évident à préparer ces petites bêtes-là! Évidemment, j'ai vécu ma première coupure qui coulait tout de même considérablement. C'est à ce moment en plus que Apollo et Martin faisaient leur tour dans mon secteur. J'ai donc eu droit à la directive de continuer à travailler par Apollo et d'avoir un pansement sur le pouce par Martin. Mettons que dans ce genre de moment, on encaisse et on continue le boulot. C'était la fin des 4 premiers défis et j'étais toujours présent dans la course. Arriva le moment de la sélection pour ceux qui feraient partie des 12 participants. La journée ne s'était pas passée comme je l'aurais cru et évidemment ce qui deva arriver arriva, je me suis retrouvé dans les 4 personnes en danger. Le 5e défi était pour nous quatre. Je m'en serai bien passé de cette première épreuve d'élimination, mais il n'était pas question que je laisse passer ma chance d'être dans les douze. C'est alors que Mahée Paiement annonce le dernier défi de la journée. C'était le mac'n cheese de la dernière chance! Ça tombait bien, je suis un fan fini du macaroni au fromage. J'en fais régulièrement à la maison, je ne pouvais pas me planter (enfin j'espérais). Adrénaline dans le piton, pour cette "vrai" première épreuve de cuisine et j'y allais à fond. Préparation de ma béchamel, lardons, oignons bons fromages, tout y était. Il me restait encore 2 minutes au compteur et j'avais aperçu du coin de l'oeil le foie gras. Je ne pouvais pas passer à côté, surtout que j'ai toujours rêvé de mettre une belle tranche de foie gras poêlé sur mon mac'n cheese. Sans plus attendre, j'ai sauté dessus pour le poêler rapidement pour la présentation finale. Le compteur était rendu à zéro, tout y était. Ma première recette à Et que ça saute qui allait déterminer ma présence pour la suite était là. Vous l'aurez vu, ce mac'n cheese m'a permis de me tailler une place dans les 12 participants de la 2e saison de Et que ça saute. Je crois que je peux dire que j'ai été sauvé par un morceau de foie gras. Mais cette première journée n'était rien à comparer la suite... Vous pouvez visionnez ce premier épisode sur le site de V Télé. Et pour la recette du Mac'n Cheese Sexy (bacon et foie gras).

Commentaires