On jase

Refaire la cuisine - La conception

par
publié le
Voilà, la cuisine est terminée! Un processus tout de même long qui a commencé en juillet 2015 par la sélection d'une première entreprise pour la conception de cette fameuse cuisine. Je dois évidemment remonter au printemps 2015 pour la réflexion de refaire la cuisine qui demande un investissement tout de même assez élevé. Cette idée de mettre à jour la cuisine a débuté dans le coin du mois de mars 2015. Sachant que l'automne serait le moment de la renégociation de l'hypothèque, et que l'allure actuelle de la cuisine nécessitait une refonte considérable pour les années à venir, nous avons tout de même réfléchi un moment pour voir le montant que nous souhaitions attribuer à ce projet. Afin de se faire une tête en avance, nous décidé d'obtenir une première soumission dans le coin du mois de juillet pour débuter le tout. Comme plusieurs personnes personnes, nous avons entendu parlé de Cuisine Simard et ayant passé plusieurs fois devant leur bâtisse en me rendant dans Charlevoix, c'était donc tout à fait naturel de débuter nos démarches avec eux. Le tout débute avec une prise de besoin/mesures à la maison par une personne bien sympathique. Un peu plus de 1 heure à expliquer nos besoins et contraintes de notre projet. On nous explique que la cuisine sera par la suite dessinée par une autre personne. Ce processus fut quand même rapide, car quelques jours plus tard on nous suggérait une rencontre pour nous présenter les plans. On programme le tout quelques semaines plus tard (à cause des vacances). Le projet nous sera présenté par une troisième personne différente. Malheureusement, ce n'est pas un coup de coeur au niveau du design et pour nous la soumission laissait trop de portions incertaines. Nous avions une soumission au tour de 18 000$ excluant plusieurs éléments. Nous avons poursuivi avec une soumission de chez Novaro. Après avoir vu une cuisine que ceux-ci avaient conçu pour un ami et que l'on trouvait magnifique, nous avons décidé de les contacter. Sur place, les cuisines en démonstrations sont magnifiques. Ça inspire rapidement pour la suite. Nous rencontrons la personne chargée de notre et prends nos besoins de A à Z et dès la première rencontre, elle nous fait plusieurs suggestions de matériaux très intéressants. Nous revenons voir la personne quelques semaines plus tard pour la présentation de la cuisine. Rien à redire, elle tombe pile-poil dans nos goûts! Bref, à quelques pas du rêve. Mais on se bute à un problème majeur. Le budget! Novaro a offert un design du tonnerre et ceux-ci mette de l'avant la qualité de leur laque pour les armoires. Le tout représente un budget encore plus élevé que chez Cuisine Simard. Ici, on parle de 26 000$! Ouf! Malheureusement, hors budget de notre côté. Nous avons tenté d'optimiser avec la cuisiniste, mais malheureusement, impossible de réduire à notre budget prévu. Retour à la case départ pour l'histoire de notre cuisine. On se tourne vers une référence d'une amie. On décide d'y aller avec une designer indépendante pour la conception de la cuisine. On se tourne vers DEUX pour cette étape du projet. Une nouvelle prise de besoin et quelques semaines plus tard, une nouvelle présentation de maquettes. Julie nous présente trois concepts de cuisine. Génial! Nous accrochons sur le premier design. Suite à ce premier choix, nous avons pris soin de valider le tout à la maison et nous avons fait apporter différentes modifications. Nous avons eu par la suite une seconde rendez-vous pour confirmer les derniers détails et faire le choix des matériaux et des couleurs pour la cuisine. DEUX s'est occupé de nous fournir un petit calendrier de production, aller chercher la soumission pour les armoires et le comptoir. À quoi ça ressemble au départ? Voici 2 plans 3D réalisés par DEUX. J'ai déjà très hâte de publier le prochain article qui vous montrera le résultat final :)
LAPLANTE FINAL1
LAPLANTE FINAL1b
Wow! Une première de franchie. La suite, c'était la réalisation du projet. Dans la même catégorie de projet, il y a aussi eu le choix des électroménagers.

Commentaires