On jase

On jase : À 3 jours du FoodCamp de Québec

par
publié le
Désolé du petit silence sur ce blogue, mais toutes mes énergies sont actuellement concentrées sur les finalités de ce que je peux considérer comme « awesome big watatatow » projet de ma vie. À ce stade, je ne peux dire qu'une seule chose, c'est qu'on y est vraiment avec l'arrivée imminente de la journée du 28 avril qui signera le premier FoodCamp à Québec. Ça fait déjà plus d'un mois que c'est COMPLET avec une liste d'attente de plus de cinquante personnes que nous ne pourrons satisfaire malheureusement. Même si tout le monde me dit qu'un événement de ce genre allait être assurément plein à craquer, je n'osais pas le croire. Tout ça est parti d'une seule envie animée par la passion de la bouffe et lancé au gré du vent sur le blogue au mois de novembre 2011. Une prévente du tonnerre avec 100 billets en vendus en 3 jours et le restant en quelques semaines sans aucune publicité. Uniquement le souffle des réseaux sociaux qui à lui seul, a fait la promotion de ce premier événement unique à Québec. Ça va faire environ 4 mois que je travaille à la sueur de mon front avec mon équipe pour m'assurer que tout est au maximum le plus proche de la perfection. Je n'ai jamais fait ça de ma vie et j'ai plongé tête première dans la création de cet événement complètement fou. L'horaire est bien rempli, nous avons des super chefs, des super produits et des exposants aussi présents pour vous faire découvrir des produits et pour vous les faire goûter. J'espère sincèrement être à la hauteur des attentes de tout le monde avec toute l'énergie que j'ai pu y mettre. Je crois que c'est la passion qui m'a guidé au travers cette aventure. J'aime la bouffe... sérieuse, j'aime vraiment ça et l'événement du FoodCamp est pour moi un accomplissement dont je rêvais et qui sera bientôt réalité. J'ai encore de la misère à le croire, mais il le faudrait bien, car à 3 jours de l'événement, difficile de faire autrement. Surtout que j'en rêve la nuit de temps à autre et parfois je me réveille en me pensant aux détails qui manquent et qu'il faut compléter. Nous avons eu la chance d'avoir des partenaires exceptionnels pour rendre cet événement encore plus complet et sans eux, rien de cela n'aurait été possible. Aussi je ne peux que remercier tous ceux qui ont acheté leurs billets pour ce premier événement sans directement savoir à quoi s'attendre. Aujourd'hui et vendredi c'est jour de « congé » du travail régulier afin de compléter tous les derniers éléments avant ce premier FoodCamp qui je l'espère, pourra être de retour pour une seconde édition encore plus complète. Sur ces dernières lignes de ce petit billet un peu émotionnel, je plonge dans ma journée pré-FoodCamp pour peaufiner au max ce qu'il reste à faire. Let's go!

Commentaires