On jase

Escapade gourmande à Gatineau

par
publié le
J'aurais pu donner un autre titre à ce billet du genre « Je suis allé chez ma sœur et j'ai abusé de la bouffe sous son toit », mais je serai plus classe avec un titre plus conforme. Donc, suite à une petite semaine de vacances à Tremblant, j'ai terminé la semaine avec une petite virée du côté de Gatineau afin d'aller passer du bon temps avec ma sœur. Évidemment, je ne peux passer le talent de ma soeur en cuisine (ici il faut croire que notre mère nous a donné ce talent de naissance) pour chaque repas qu'elle prépare. Un weekend qui se résume avec le souper du vendredi avec saucisses et risotto et une virée du côté de la Brûlerie, Bridgehead et pour terminer la soirée, un souper de gang avec des côtes levées sichuanaise, une bavette de bœuf, la fameuse salade fromage en grains et une autre salade de haricots. Ah oui, aussi la merveilleuse limonade... Tenez-le vous pour dit, ce billet est quasiment un hommage au talent culinaire à ma soeur (OK non ça l'est vraiment). Vendredi Environ 2 h 30 de route pour descendre de Tremblant jusqu'au petit coin d’Aylmer pour aller passe un merveilleux weekend avec ma chère sœur. J'arrive, je m'installe tranquillement et le weekend débute avec ma soeur qui me verse un excellent cocktail de limonade, litchis et noix de coco (création de Ricardo). C'est vraiment un must pour l'été! L'après-midi passe avec le beau soleil et le spa pour ensuite laisser place au souper qui s'annonçait excellent. Ma sœur avait mis la main sur 8 saucisses vraiment hors du commun... oubliez l'Italienne douce ou la toulouse... ici on parle de :
  • Mangue et chèvre
  • Lime et coriandre
  • Veau Truffes et Porto
  • Orange et gingembre
  • Bleuets
  • Érable pacanes
  • Canard et herbes de Provence
  • Cari et champignon
Les saucisses provenaient du saucissier William J. Walter Ma soeur avait sous la main 2 moutardes de connivence bien sûr pour rendre le tout plus agréable. L'une à la bière Fin du Monde et l'autre était une moutarde dorée du restaurant La Boustifaille de la région de Saint-Jean-Port-Jolie, si vous passez dans ce coin, c'est à vous mettre sous la main.
Le tout était accompagné d'un risotto d'été (création de Ricardo) qui était carrément trop bon. Il n'est pas toujours évident de réussir son risotto, car il est important de toujours bien brasser et de toujours mouiller le riz. Il faut éviter que ce ne soit pas assez cuit ou pire, trop cuit et alors ça devient vraiment pâteux. Hors sur ce coup, encore chapeaux à ma soeur. J'en profite pour souligner l'excellent vin que nous avons bu pour accompagner le tout, le Borsao Crianza Campo de Borja 2007. À mettre dans votre liste d'achat! Samedi L'horaire était déjà prévu au quart de tour pour la journée, dont une escapade au Bridgehead pour y prendre un des meilleurs cafés selon ma soeur, j'avais bien hâte de voir.
Donc, on débute la tournée avec une petite sortie avec les enfants au Dunn-d's Minigolf pour ensuite passer du côté de la Cigale pour y déguster de la crème glacée dure faite entièrement maison. Dans mon cas j'ai opté pour celle Biscuit au gingembre et Chai. Je n'ai eu aucun regret!
Ensuite nous avons enchaîné avec un arrêt à la Brûlerie, une épicerie fine comme j'en ai rarement vu à Québec. Tellement de sortes d'huiles d'olives, de vinaigre balsamique, d'épices, de café et de bières de micro-brasserie de partout au Québec. J'en ai profité pour mettre la main sur une poivrière Trudeau Vista, sur une huile d'olive à la lime, un vinaigre balsamique aux fraises (faites vous plaisir et trempez-y votre pain avec une rillette de lapin et du confit d'oignon) et du sel noir. Nous sommes arrêtés pour relaxer chez Bridgehead afin d'y boire un excellent Wet Cappucino. Ici, j'ai eu entre les mains un café digne de compétition à mon latté du Starbucks (ok je le dis.... c'était encore mieux). Ce fut un 45 minutes de détente sur la terrasse en compagnie de ma sœur avec l'un des meilleurs cafés que j'ai bu. Malheureusement, aucun Bridgehead à Québec pour le moment. Retour à la maison, ma soeur prépare le souper qui s'annonce du tonnerre. Nous étions 7 pour souper et ce n'était pas la diversité des plats qu'il manquait. J'ai donc eu la chance de me mettre sous la dent :
Côté levées à la sichuanaise (De la revue Châtelaine) Malgré le fait que je déclare avoir l'une des meilleures recettes de côtés levées, je ne peux passer sous le silence celle-ci. La marinade est très différente et ne se rapproche aucunement de celles dites BBQ. C'est à essayer! Pour un souper avec une grosse gang, je n'hésiterais pas à faire les deux marinades pour faire goûter la différence.
Bavette de boeuf à la marocaine (Création de Ricardo) J'adore la bavette de boeuf! Je trouve tellement que ça se marine bien et ça se grille à merveille sur le BBQ. Tellement de façon de l'apprêter. Et cette fois c'était encore une réussite.
Salade de tomates cerises et de fromage en grains (Création de Ricardo) J'ai déjà fait l'éloge de cette salade dans un billet précédent. Comme toujours c'était frais et excellent.
Salade de haricots jaunes, de roquette et de tomate (Création de Ricardo) Très simple à préparer et ça apporte beaucoup de couleur à l'assiette. Il faut bien sûr aimer les haricots crus... mais au besoin vous pourriez les blanchir un peu afin de les attendrir un peu. Je ne pouvais demander mieux comme weekend pour un amateur de foodie (outre le fait de voir ma charmante soeur). De la bouffe plus qu'excellente, du spa et du très bon temps en très bonne compagnie. Encore une fois, merci ma soeur! C'est toujours des journées exceptionnelles passées en ta compagnie :)

Commentaires