On jase

Champagnes Piper-Heidsieck à La Tanière

par
publié le
Je dois remonter à la fête de mes 31 ans pour ma première expérience au restaurant La Tanière. Ce fut une aventure gastronomique exceptionnelle et surtout très mémorable. Lorsque j'ai reçu l'invitation pour aller déguster un accord mets/champagne pour découvrir la gamme de Piper-Heidsieck, c'était impossible à refuser. Non seulement, une soirée à découvrir des champagnes exceptionnels, mais aussi une nouvelle occasion de redécouvrir la cuisine du chef Frédéric Laplante qui vient d'être nommé pour une deuxième année consécutive, gagnant dans la catégorie « Chef de l’année » pour le district de Québec et dont le restaurant vient de se mériter 5 diamants CAA. Cette soirée c'était aussi la chance de rencontrer Cécile Bonnefond, présidente des Champagnes Piper-Heidsieck. Une dame charmante dont l'expérience et la notoriété se dégageaient lorsqu'elle nous racontait l'histoire derrière l'élaboration des champagnes que nous dégustions. Impossible de ne pas ressentir la passion qui l'habitait. Le genre de personne que l'on peut écouter pendant des heures. Pour accompagner le menu découverte de la Tanière, 5 champagnes nous étaient présentés en accord avec les mets. Pour le Piper-Heidsieck Brut , un champagne à la teinte d'un or clair et à la bulle très fine, une première mise en bouche avec une huître Village Bay avec un espuma à la bière blanche lançait le bal pour la soirée. Par la suite, une rillette de saumon fumé (sans photo malheureusement) venait compléter le départ de ce repas.
La Tanière 01
Nous avons poursuivi avec une anguille façon escabèche qui était d'une tendreté absolue. Une présentation pour le moins originale avec cette cloche en verre qui couvrait le tout. Ensuite, une déclinaison de pétoncles, crevettes de Matane, beurre blanc et herbes. La chips de pétoncle était juste hallucinante en bouche. Un dernier plat pour accompagner ce brut, une caille cuite sous vide à la perfection et juste saisie, accompagne de déclinaison de courges et chanterelle. Une première partie de repas sans faille et qui nous donnait juste le goût de continuer. Piper-Heidsieck Brut - Code SAQ: 462432 La suite frappe fortement avec un Piper-Heidsieck Rare Milésime 2002, une cuvée de prestige d'un grand classicisme, marqué par l'année 20002. Un assemblage de 17 crus qui ont mûri pendant plus de 7 années dans les caves de la Maison. Richesse et générosité signent ce millésime 2002. Frédéric Laplante nous propose le homard sur maïs et poireau pour accompagner ce grand champagne. Rien à ajouter, c'est parfait!  Ensuite, sous une thématique amérindienne, on dépose devant nous une assiette de roches avant de venir nous servir le 6e plat. C'est alors qu'une papillote d'aluminium est amenée devant nous ou l'on pourra y découvrir de l'omble d'une tendreté incroyable avec ses pommes de terre et lardons. Un plat qui fait un clin d'oeil aux techniques de cuisson des Amérindiens qui eux utilisaient l'écorce de boulot.
taniere2
Piper-Heidsieck Rare millésime 2002 - Code SAQ : 11055613 Le 3e champagne, le Piper-Heidsieck Rose Sauvage, avec une belle teinte rouge vermillon, un nez riche de fruits rouges, viennent surprendre avec des notes de cerises noires, pamplemousse et orange sanguine. Il accompagnera l'un de mes plats préférés de la soirée sous le thème de la baie. Petit pain vanillé, mousse de foie, quinoa déshydraté et raisins. Difficile à décrire, mais le chef surprend par une imitation de raisins, mais qui s'avère complètement d'être un trompe-l'oeil. Il faut y goûter pour comprendre. Pour la suite, mon plat no 1 de la soirée, un carpaccio d'autruche, accompagné d'une déclinaison d'argousier, ce petit fruit du Québec que nos chefs exploitent de plus en plus. Un amalgame complexe, ou l'acidité du fruit et le côté fumé de la viande créent une fusion parfaite dans ce plat.
taniere3
Piper-Heidsieck Rose sauvage - Code SAQ 10840695 On nous sert le Piper-Heidsieck Vintage Brut 2006, que l'on décrit comme un bienveillant né d'une année contrastée. Un vin dense et structuré qui évoque l'écorce d'orange confite et d'amande grillée. Malheureusement non disponible à la SAQ, mais vous pouvez toujours passer par un importateur. Le lapin sera la vedette de cet accord et qui nous est présentée avec les abats, la rilette et le boudin blanc. Quelques touches céleri rave et de betteraves complètent le plat dans son ensemble. Malheureusement, ce produit est non disponible à la SAQ. La soirée se conclut avec Piper-Heidsieck Sublime qui s'est mérité trois médailles d'or (une en 2012 et deux en 2013). Ses notes caramélisées, vanillées et de rhum ambré sauront s'amalgamer avec la pomme, présentée sous forme de croustade avec du cheddar et une glace au sapin.  Un classique revisité et grandement apprécié. Non disponible en succursale, je vous suggère de faire appel à un importateur pour profiter.
taniere4
Les mignardises complèteront doucement la soirée en regardant les cuisines nouvellement agrandies de la Tanière. Biscuits, guimauves, financiers et scones viennent boucler la soirée de façon parfaite. C'est encore une soirée mémorable qui viendra s'inscrire dans ma mémoire. Non seulement, la chance de découvrir les champagnes Piper-Heidsieck, mais aussi la 2e fois de déguster la cuisine d'un chef exceptionnel, Frédéric Laplante. Je tiens à remercier la maison de champagnes Piper-Heidsieck et le restaurant la Tanière de m'avoir reçu de façon exceptionnelle. Restaurant La Tanière 2115 Rang Saint Ange, Quebec City, QC G2G 0E8 Téléphone : (418) 872-4386 http://www.restaurantlataniere.com/

Commentaires