On jase

Un peu comme un hommage...

par
publié le

Ce que je peux aimer du Foodcamp, ce sont les rencontres que je peux faire avec les gens de l'industrie de la restauration. Même si je ne travaille pas dans le domaine directement, je suis tout de même passionné par cette industrie unique qui représente un défi de taille pour toute personne qui se lance dans cette aventure.

Comme je l'ai mentionné, ça me permet de rencontrer des gens. Dans ces rencontres, il y a une personne que j'ai rencontrée au cours des dernières années. Il s'agit de Guy Collin, propriétaire du Patriarche et du nouveau Tournebroche sur la rue St-Jean. Le genre de personne avec qui le temps passe trop vite tellement les discussions sont passionnantes (évidemment, on parle à un passionné).

Cette semaine, c'était un retour sur une dégustation préliminaire du menu du Tournebroche avec les blogueurs qui avaient été invités. Le restaurant ayant gagné une maturité avec un menu en constante amélioration pour satisfaire les clients, Guy a donc donné suite à cette soirée pour nous faire découvrir comment le tout avait évolué.

Je vous ai dit que c'était un passionné? Évidemment, pas question de simplement faire un simple souper. Le Tournebroche travaille avec plusieurs producteurs locaux et deux de ceux-ci avaient été invités pour nous parler de leurs produits. Les viandes Fou du bio et la Vinaigrerie Traditionnelle Cassis'Isle d'Orléans nous ont donc parlé de leurs excellents produits en plus de pouvoir y goûter. Aussi nous avons eu l'occasion d'avoir un atelier sur la crème brûlée au bacon/érable avec l'excellente pâtissière Deborah. Une introduction unique avant de prendre place à la table pour le menu 3 services. La poutine, les gésiers, la mousse de foie de poulet en entrée, le genre de truc que tu ne retrouveras jamais au St-Hub. En plat principal, la cuisse juteuse, la sauce maison (TOUT est fait maison), les pommes de terre frites ET la peau de poulet! Cette peau de poulet est le vice ultime du coeur, mais tout à fait hallucinant par sa texture parfaite (via une technique propre au Tournebroche). La final se termine avec (notre) crème brûlée bacon et érable. Atatboy!

Tournebroche - Assiettes
Sorry St-Hub, tu n’accotes pas ça!

Dans la suite de la passion, il y a aussi le Patriarche qui la création de Guy Collin et son chef Stephane Roth. Plusieurs années de travail où la minutie de l'assiette parfaite a toujours été scrutée à la loupe. Classé 5 diamants cet été, le Patriarche s'est taillé une place de choix à Québec comme restaurant gastronomique. Son concept de trilogie est tout à fait unique ! Impossible de trouver ça ailleurs.

De plus pour le mois de novembre uniquement, Guy a décidé de lancer « Le mois diamants » au Patriarche. Si vous n'avez jamais essayé ce restaurant, je pense que c'est le temps. Voici pourquoi :

Pour seulement 50$, vous pourrez déguster ce menu :

  • Amuse-Bouche de rillettes de sanglier
  • Velouté du moment et son espuma
  • Omble chevalier, marmelade aux agrumes
  • Cuisse de lapin braisée, amarante, fromage frais
  • Pain perdu, glace grué cacao

Sérieux, juste à lire, connaissant la renommée du restaurant, impossible de passer une mauvaise soirée. Pour vous donner encore plus le goût, quelques photos lors du 2e Foodcrawl.

Bref, Guy fait partie des gens que j'ai rencontrés grâce au Foodcamp et c'est le genre de truc que l'on remercie la vie (destin ou whatever) d'avoir placé ça sur la route. Si vous passez au Tournebroche, essayez de lui dire un petit bonjour, ça vaut la peine. Si vous aimez jaser bouffe, raison de plus de lui jaser.

Et n'oubliez pas, 50$, 5 services au Patriarche, ça se terminent le 29 novembre ! Réservez votre soirée !  ou 418 692-5488.

   

Commentaires