Restaurants

Soba - Bistro asiatique

par
publié le
Depuis quelque temps déjà, les restaurants à tendance asiatiques se font fort présents à Québec. Les derniers mois le prouvent avec l'arrivée de 3 restaurants. Osaya qui s'est pointé au Lac-Beauport, le Soba et le tout récent Calao à Sainte-Foy. Les trois restaurants semblent offrir une bonne table très intéressante. Attribuable à l'ouverture, le restaurant Calao ne prenait pas les réservations (pour les 2 premières semaines), j'ai donc jeté mon dévolu sur le restaurant Soba. Sachant qu'il s'agit des mêmes propriétaires que le 47e Parallèle, je m'attendais à un très bon souper. Les lieux Départ de Beauport pour me rendre sur la rue Hochelaga dans la bâtisse où était situé le Paris Grill maintenant déménagé sur le boulevard Laurier (sous le restaurant Calao). En arrivant, je remarque que le Soba offre 2 terrasses, une à l'avant et une sur le côté (plus discrète). J'ai beaucoup aimé l'ambiance et la décoration qui ne tombent pas dans le cliché asiatique, c'est simple, bien dosées et jolies. On baigne dans les couleurs de rouge, de gris foncé en nous offrant une vue sur la cuisine ouverte et le tout est sur 2 étages. Bon, la bouffe maintenant. Le menu offre une très grande variété de choix et le tout semble très alléchant. Je me suis permis un petit apéro du nom de "Shaken not stirred" mangue et gingembre qui était vraiment délicieux. Ce n'était pas le choix qui manquait de ce côté, il y en a vraiment pour tous les goûts. Au niveau des repas il y en a pour tous les goûts. J'ai commencé le repas avec le bouillon de lait de coco, crevettes et crabe, huile à la coriandre et menthe. J'ai toujours aimé le lait de coco en soupe et cette entrée me le confirme à nouveau. Très doux au goût, j'aurais eu tendance à relever un eu plus le goût du bouillon avec quelques épices ou un peu plus de coriandre. Mais en fin de compte, une excellente soupe, surtout que les crevettes réservent une petite twist car elles sont épicées. Copine à opter pour les rouleaux croustillants de volaille marinée, sauce soya au sucre de palme. C'est plus gros que les rouleaux impériaux et les morceaux de volaille sont bien présents. Le tout passe le test haut la main, surtout que la petite sauce est vraiment délicieuse. Un bon choix! Pour le plat de résistance, je me suis penché sur les cubes de thon cru sur riz croquant, fruits de la passion et coriandre fraîche (bref, un tartare). Belle présentation dans l'assiette, mais ça ne s'adresse pas aux gros appétits à mon avis. Bref, je ne m'attarde pas à ce détail et je débute la dégustation. Ici, un peu comme la soupe, le tartare manquait un peu d'assaisonnement, juste un petit kick, rien de trop exagéré, mais juste une petite coche. C'était la première fois que je mangeais du riz en version pané et j'ai bien aimé. Ça fait changement de la boule de riz que l'on retrouve habituellement dans l'assiette. Copine a choisi le poulet caramélise à l'aigre-doux et citron. Une valeur sûre pour ceux qui ne veulent pas se risquer à essayer de nouvelles choses. Simple, bon, mais rien de révolutionnaire de ce côté. Le souper s'est terminé avec une verrine décadente de tapioca gingembre et érable, crème choco-mangue, mousseline vanillée. Super bon! J'adore les verrines, ce n'est jamais trop gros pour terminer un souper. Donc bien évidemment c'est sans trop de difficulté que je termine cet excellent dessert. Le service Bon service de la part de l'équipe, mais la présence de la serveuse se faisait plutôt rare. Honnêtement je l'ai vu 3 fois durant le souper. À l'arrivée, à la carte des desserts et à la facturation. C'est peut-être une habitude, mais j'ai été habitué à une plus grande présence de la part d'un serveur/se. Du moins à venir demander si l'on apprécie notre souper. Pour une rare fois, cette question ne m'a pas été posée... mais le reste était impeccable. En conclusion J'ai beaucoup senti de similitudes entre le Soba et le Ô Wok par l'ambiance des lieux et la nourriture servie. On baigne bien évidemment dans le même style et ce n'est pas une mauvaise chose (ayant adoré le Ô Wok). Je n'hésiterais pas à recommander le restaurant Soba aux gens que je connais. Formule de prix abordables, choix variés, belle ambiance et bonne bouffe. Petit bémol sur le service (mais rien de désagréable) qui pourrait être peaufiné. Le restaurant remplit haut la main les variables nécessaires au succès. Il restera à voir qui saura se démarquer dans cette forte compétition qui se dessine au niveau des restaurants asiatiques à Québec. Le Soba 3121 boul. Hochelaga Québec, Qc G1W 2P9 418 780-3338 http://www.lesoba.ca Autre photo :
Suprême de canard aux cinq parfums sur nouilles soba et brocoli

Commentaires