Facile

Poulet dans une citrouille

par
publié le
Pour l'halloween j'avais le goût de faire une recette de circonstance (ça va de soi...). J'ai donc penché vers un petit poulet cuit complètement dans une citrouille. Très original comme mode de cuisson mais au final la recette ne s'avère pas aussi savoureuse que l'on pourrait souhaiter.
Vu sur le site de Ricardo Comment faire la recette de Poulet dans une citrouille Création de Ricardo Satisfaction : 4 sur 10 Difficulté : Facile Préparation et confection : 15 minutes à préparer et 2 heures de cuisson Donc ici nous avons le principe d'une cuisson à la mijoteuse, mais bien évidemment à l'intérieur de la citrouille. La préparation se fait en un tour de main en ajoutant tous les ingrédients dans la citrouille. Le seul bout ennuyant est celui de retirer la peau du poulet. Mais si vous avez la chance, demandez à votre boucher, ça va vous sauvez du trouble.
Bref, un coup que tout est dans la citrouille, il ne vous reste qu'à attendre. Faire attention, c'est tout de même lourd à sortir du four et avec le jus que ça génère, un dégât pourrait arriver rapidement. Malgré l'originalité de la recette, je dirais que le goût n'était pas à la hauteur de mes attentes. Honnêtement, c'est vraiment très (trop) subtil comme goût. La citrouille ne donne pas autant de goût que je pensais au poulet et le riz devient un peu trop pâteux. C'est toujours possible d'essayer de surveiller sa cuisson, mais la citrouille avec le poulet à l'intérieur ne facilite pas cette tâche. Ce n'est pas une mauvaise recette, mais ça ne vient pas accoter un bon poulet au BBQ cuit sur une canette de bière.
Et comme vin, Hélène Dion de buvezentous.com nous suggère : Pour ce plat subtil voguant dans les arômes de citrouille qui se lient « émotivement » à la cannelle ou encore au gingembre, je vous invite à essayer un vin blanc.  Il devra être opulent et boisé. "Opulent" parce qu'avec ce mets de type « comfort food », le vin doit pouvoir appuyer la tendreté de la chair du poulet. "Boisé" parce que le vin doit préférablement avoir fait un passage en fût de chêne pour développer ces arômes boisés et « beurrés ». Un Chenin Blanc ou un Chardonnay devraient plaire à vos papilles! Si vous optez pour un vin rouge, oubliez tout ce qui est tannique ou encore trop mince! Alamos – Chardonnay – Mendoza – Argentine – Code SAQ : 467969 – Prix : 14,95$ Ne le servez pas glacé!

Commentaires