Et que ça saute

Et que ça saute : Épisode 7

par
publié le
Bon c'est la 7e semaine pour moi à Et que ça saute et sans contredit la pire pour moi. Non, mais quelle journée qui a repoussé mes limites de l'endurance et de ma patience face au défi de préparer 600 bouchées en 2h (environ) pour 100 personnes. La journée commençait tout de même de façon "légère" avec le défi de concevoir un cocktail avec du rhum épicé Jack Morgan. Honnêtement, c'est très rare que je me lance dans la confection de cocktail et le 10 minutes alloué n'allait pas être de trop. C'est donc avec un mixte de rhum, jus d'ananas, gingembre et liqueur de vanille que je tente ma chance. Un résultat sans feu d'artifice, mais qui ne reçoit pas de critiques trop négatives. Pierre sort gagnant de cette épreuve haut la main avec son Bandit qui était excellent. Le reste de la journée allait être le plus difficile de toute l'aventure jusqu'à maintenant. Je me retrouve donc dans l'équipe des bouchées froides avec Véronique et Élisabeth. Face aux ingrédients devant nous, il était impossible de s'en sortir avec un tartare de saumon ou de boeuf. Il fallait vraiment se creuser la tête pour arriver avec quelque chose de bien et d’original. J'ai donc tenté ma chance avec une verrine de gaspacho et pour dessert une crème chantilly avec noix de Grenoble grillées et coulis de framboise. Évidemment, il fallait que ce soit ma première gaspacho et pour ma part le dessert aurait pu être 100 fois mieux réfléchi et conçu. Je vais mettre ça sur la faute du stress... Ce qui a eu pour effet que peu de gens ont apprécié ce que j'ai fait. Dans l'équipe du chaud, c'est Martin qui a eu la vie dure et qui comme moi se retrouve en danger pour un défi improvisé (ouais, ce n’était pas prévu à l'horaire à ce qu'il paraît). Encore des bouchées à préparer en se faisant imposer des oeufs comme ingrédient principal. Ne pas connaître la puissance du four au gaz a failli eu avoir raison de mon départ, mais étant donné le format des bouchées de Martin qui étaient trop grosses, c'est lui qui fut éliminé pour cette septième semaine d'Et que ça saute. De loin la journée la plus stressante que j'ai pu vivre jusqu'à maintenant dans l'aventure.

Commentaires