Restaurants

Brasserie T

par
publié le
Je me suis pointé dans le secteur de Montréal la semaine passée pour le tournage de l'émission l'Épicerie en compagnie de Catherine et Catherine. Oui, vous aurez l'occasion de voir ma face à la télé en train de tester des presse-ails de façon professionnelle à souhait en compagnie du chef de l'Europea, Jérôme Ferrer. J'aurai l'occasion de vous en reparler au moment ou l'émission sera diffusée en... 2012. Après le tournage, c'était le temps de dîner et pour combler notre ventre vide, nous avons décidé de marcher jusqu'à la Brasserie T afin de goûter la cuisine du dernier restaurant à Normand Laprise et dont les cuisines sont gérées par Charles-Antoine Crête. La petite soeur du restaurant Toqué offre un menu basé sur une fraîcheur incontestable des produits apprêter dans des recettes tirées de grand classique revisité par le chef.
Une chose est certaine, il est impossible de rester indifférent lorsqu'on arrive à côté du restaurant qui est logé au pied du Musée d’art contemporain. Celui-ci possède une architecture contemporaine des plus originale qui donne quasi l'impression de manger à l'extérieur. Une fois que mon oeil eut digéré ce visuel architectural, il a enfin pu s'attarder au menu devant moi pour le dîner. Le menu aborde une grande simplicité tant au niveau des entrées que des plats principaux. On y propose charcuteries, tartares, plats classiques, fromages du jour, saucisse de Montréal, bavette, côtes levées, hamburger et j'en passe. Au tour de la table, Catherine de Imfullblog opte pour la rillettes de canard et le sorbet maison. Pour celle de cathcophonie.com ce sera la coquille st Jacques. Et pour ma part j'opte pour la table d'hôte du jour qui incluait une chaudrée de fruits de mer et le boeuf braisé. Il était impossible pour moi de me plaindre avec ma chaudrée vu la quantité de fruits de mer présents dans celle-ci. J'aurai peut-être aimé celle-ci un peu plus assaisonnée, mais c'était tout de même excellent.
Le boeuf braisé avait tout ce qu'il fallait afin de la qualifier de réconfortant. On sentait bien les notes de vin rouge et que dire de la présentation qui était tout simplement chic. Bien accompagné par les pommes de terre rattes, les champignons et l'excellente sauce. Ici, juste un léger bémol sur la tendreté de la viande que j'aurais aimée plus moelleuse, car ça ne se défaisait pas simplement à la fourchette, je devais travailler fort avec le couteau. Outre ce détail, rien à redire sur mon braisé de boeuf.
Au tour de la table, le duo de Catherine confirmait que leurs choix étaient aussi bien tombés. Celle de imfullblog.com ne pouvait s'empêcher de louanger le sorbet fait maison qui était selon elle totalement décadent. Il va sans dire que la Brasserie T bénéficie d'un emplacement de choix, d'une architecture superbe et d'un menu garanti par la fraîcheur. Je crois que ces variables se reflètent au niveau des prix, ce qui pour certains, peut être un frein. Si on y va pas pour la table d'hôte, il faudra s'attendre à payer environ 40$ (taxes incluses et sans alcool) pour un dîner, ce qui est un peu onéreux selon moi. Certes, il s'agit d'un bon compromis si le restaurant Toqué n'est pas fait pour votre porte-feuille. Brasserie T 1425 rue Jeanne-Mance Montréal, Qc H2X 2J4 T. 514 282-0808 http://www.brasserie-t.com/

Commentaires